Warning: call_user_func_array() expects parameter 1 to be a valid callback, function '_wp_footnotes_kses_init' not found or invalid function name in /home/clients/65fd42f8b768c0806ece6f14a7484914/web/wp-includes/class-wp-hook.php on line 308

Warning: call_user_func_array() expects parameter 1 to be a valid callback, function '_wp_footnotes_kses_init' not found or invalid function name in /home/clients/65fd42f8b768c0806ece6f14a7484914/web/wp-includes/class-wp-hook.php on line 308
Les deux cloches de Juriens – Swissisland.ch

Les deux cloches de Juriens

Paintandre Frère Fondeurs Vitry le François Marne
Commune de Juriens 1897

Un changement de cloches au village en 1897, une année après l’Exposition nationale suisse à Genève qui a vu le fameux Auguste Thybaud présenter des cloches régionale à Genève, « harmoniser » de nombreuses cloches du Canton de Vaud et faire la promotion du travail des fondeurs français. La famille Thybaud tiendra le café du Signal au Cosson.

« Tout commence vers 1895 avec un certain Auguste Thybaud (1846-1909). Cet accordeur de cloches autoproclamé a fait beaucoup parler de lui à la fin du XIXe siècle et durant la première décennie du XXe siècle. « Grand redresseur de torts et de faux tons » pour les uns, vulgaire escroc pour les autres, Thybaud a harmonisé plus d’une dizaine de sonneries. Sa stratégie : plutôt que de remplacer des ensembles campanaires jugés dissonants par des cloches neuves, comme cela fut souvent le cas le cas en Suisse alémanique, pourquoi ne pas buriner les cloches existantes pour changer leur note ? Dans le cas où cette opération était impossible, Thybaud avait créé une sorte de « bourse des cloches » permettant des échanges entre clochers. C’est ainsi qu’à Lausanne, deux cloches de la cathédrale proviennent de l’église Saint-François et vice-versa. Une troisième cloche de Saint-François a été emmenée à Romainmôtier après un détour par Genève. Quand il était obligé de commander des cloches neuves, Thybaud s’adressait à des fondeurs français (Paintandre, Robert…) pratiquant des prix inférieurs aux entreprises suisses. Harmonie rimait donc avec économie… mais à quel prix ?

– Texte de  Claude-Michaël Mevs 15 juillet 2020
quasimodosonneurdecloches.ch

Laissez un commentaire

Navigate